aller au contenu

L'INSERTION EN 2008

  • SOMMAIRE DE L'INSERTION 78 : Et voici le quatrième numéro de notre périodique L'insertion de l'année 2008
    • DOSSIER: LES REGLES EUROPEENNES DE LA CONCURRENCE AURONT-ELLES RAISON DE NOS OISP ? : La Commission européenne est très active : elle s'attelle en ce moment à réaliser sur son sol un grand marché unique des services. Elle produit à un rythme soutenu des communications, notes et règlements en rapport avec ce projet. Qui dit libéralisation dit « suppression des obstacles à la concurrence ». Et qui dit « services » dit... prestations de nos membres ! Autrement dit, le secteur de l'ISP est concerné par les projets de la Commission. La Belgique a, bien sûr, un rôle à jouer dans ce processus.
    • Sur le Vif : La validation des compétences dans le prolongement d'une formation en ISP : Les stagiaires « découpeur - désosseur » sortis du CAF en août 2008, sont unanimes : « Avoir obtenu le Titre de compétence, c'était le pied total, la fierté d'y être arrivé ! ».
    • Sur le Vif : Le reclassement professionnel : Se séparer d'un travailleur n'est jamais chose aisée : un contrat est rompu et, le plus souvent, dans la foulée, une relation de confiance. La rupture signifie que « cela ne colle plus entre les parties » et que l'hostilité qui peut en résulter rend toute collaboration future impossible. Au-delà du moment de rupture, plusieurs questions se posent à l'employeur qui, souvent, demandent des réponses réfléchies mais diligentes
    • Sur le Vif : Que facilitent les facilitateurs ? : Jack a 47 ans, il est d'origine turque. Il a 4 enfants à charge. Il est en Belgique depuis plus de 15 ans. Son niveau d'études équivaut au niveau primaire. Il dispose de deux expériences professionnelles en Belgique. La première remonte à 1993 en tant qu'ouvrier dans l'une des communes de la région bruxelloise (sous contrat article 60) ; et la seconde date de 1996 comme couturier (métier qu'il a exercé dans son pays d'origine). Depuis lors, il est au chômage comme chef de famille.
    • RENCONTRE AVEC... LA FEBIO : NOUVELLE FEDERATION NEERLANDOPHONE DE L'ECONOMIE SOCIALE A BRUXELLES : Il n'est certes pas facile d'exister en Belgique institutionnelle quand on est Bruxellois, mais il est peut-être encore moins facile d'exister quand on est Bruxellois néerlandophone : une minorité dans la plus petite des Régions, tout en appartenant à une communauté majoritaire qui fait comme si Bruxelles - telle qu'elle est - n'existait pas, puisqu'elle considère que Bruxelles est en Flandre. C'est dans ce contexte qu'est née la FEBIO.
    • REPORTAGE: LA SALLE DE SPORT DE SAINT GILLES : Loin des Jeux Olympiques, de la course aux médailles, des paillettes et des stars du sport, le projet sportif communal de Saint-Gilles relève quotidiennement des défis plus délicats et plus complexes. Les infrastructures sportives communales rassemblent de nombreuses associations qui s'emploient à donner au sport ses lettres de noblesse. Pour en savoir plus, nous avons rencontré Farid Salhi, employé au Service des Sports de de la commune de Saint-Gilles et Administrateur de plusieurs associations membres de la FEBISP.
    • Sondage express : Après près de dix ans de parution et plus de deux ans sous son nouveau format, la FeBISP veut faire le point sur son périodique L'insertion. Afin de vous satisfaire au mieux, nous pensons que les réponses ne doivent pas venir de nous mais essentiellement de vous. C'est pourquoi, chers lecteurs, pourriez vous répondre à ces quelques questions.
    • ALLO BRUXELLES: CITITRIP DE L'ACTIVATION DES DEMANDEURS D'EMPLOI : A l'heure de l'activation des chômeurs en Belgique, qu'en est-il chez nos voisins français et hollandais ? Nos demandeurs d'emploi sont-ils les seuls à être confrontés à une politique d'activation ? Et bien non, détrompez-vous, nous ne sommes pas les seuls à être soumis à cette politique venue selon les uns des pays scandinaves et selon d'autres des pays anglo-saxons. Tout dépend du point de vue...
  • SOMMAIRE DE L'INSERTION 77 : Et voici le troisième numéro de notre périodique L'insertion de l'année 2008
    • DOSSIER: DANS LES COULISSES DE LA FeBISP: RAPPORT D'ACTIVITES 2007 : Pour cet Insertion, nous vous invitons dans les coulisses de la FeBISP. Tentant n'est-ce-pas ? Bien entendu, nos membres suivent de près tous nos faits et gestes grâce aux sept Assemblées de travail générales. Le Conseil d'administration suit également de près notre travail puisqu'il se réunit tous les mois.
    • SUR LE VIF: L'ISP DENONCE LES DERIVES DE L'ACTIVATION DES DEMANDEURS D'EMPLOI(1) : En 2004, les Régions et les Communautés décident de mettre en place « pour tous les chômeurs un droit à l'accompagnement lié à l'obligation d'y collaborer de manière active »(2). Ce « droit obligatoire » se divise en deux volets : le suivi des chômeurs, du ressort de l'Office national de l'Emploi (ONEm) et l'accompagnement des chômeurs, du ressort des services publics pour l'emploi, c'est-à-dire Actiris pour Bruxelles. Cette activation des chômeurs est l'un des fers de lance de la politique de l'état social actif pour combattre le fléau qu'est le chômage. Sans aucun doute né de bonnes intentions, il est temps d'estimer ce qu'il en est sur le terrain. Début 2008, la FeBISP a lancé un premier recensement afin d'évaluer les impacts de cette politique sur le travail de l'ISP.
    • SUR LE VIF: AU DEPART, UNE INITIATIVE VOLONTAIRE ... : Dans le secteur de l'insertion socioprofessionnelle, on n'a pas attendu d'y être contraint pour se lancer dans la formation continue. Le Fonds de la Formation Continuée des travailleurs de l'ISP bruxelloise a été institué dans le cadre de l'Accord non marchand et a d'emblée imposé une dotation de 1% de la masse salariale financée par les pouvoirs subsidiants (Actiris pour les Missions Locales, Cocof pour les Oisp). Par ailleurs, suite à l'accord interprofessionnel du 18 novembre 1988 instaurant une cotisation obligatoire prévoyant « des initiatives pour l'emploi et la formation des groupes à risque », les Commissions paritaires du Non Marchand ont progressivement créé, par Convention collective de travail (CCT), des Fonds sectoriels ayant notamment des objectifs liés à la formation. Dans cette perspective, le Fonds de sécurité d'existence de la Commission Paritaire 329 pour les Communautés française (Wallonie Bruxelles) et germanophone a été créé le 20 mars 1997 par une CCT, rendue obligatoire par A.R. du 22 octobre 1997, alimenté par une cotisation de 0.1%, prélevée sur les cotisations de sécurité sociale, fixée dans les accords interprofessionnels.
    • RENCONTRE AVEC... FRED MAWET : Ancienne directrice de la Mission Locale de Forest (de 1992 à 2002), cheville ouvrière de la mise sur pied de la FeBISP, elle prend la direction du CIRÉ - Coordination et Initiatives pour et avec les Réfugiés et Étrangers ASBL- en 2003. Le CIRÉ est une structure de coordination pluraliste que se donnent depuis 1954 des associations membres pour réfléchir et agir de façon concertée sur des questions liées à la problématique des demandeurs d'asile, des réfugiés et des étrangers avec ou sans titre de séjour.
    • REPORTAGE: LES COMPETENCES TRANSVERSALES A LA UNE : Ce 13 mai 2008, la Chom'Hier-AID organisait, à l'occasion de sa journée portes ouvertes, une table ronde sur « le travail des compétences transversales en insertion socioprofessionnelle ». Autour de la table : deux représentantes de la Chom'Hier, Muriel Borré, formatrice en français et Virginie Maingain, coordinatrice pédagogique, ainsi que deux enseignants et chercheurs du Centre Interfaces(1) , Dominique Bertrand et Barbara Dufour.
    • ALLO BRUXELLES: ERASME * ET UNE FABLE PARMI D'AUTRES
  • SOMMAIRE DE L'INSERTION 76 : Et voici le second numéro de notre périodique L'insertion de l'année 2008
    • DOSSIER : LES PROGRAMMES DE TRANSITION PROFESSIONNELLE : 10 ANS APRES : L'accord de coopération conclu le 1 mars 1997 entre l'Etat fédéral et les Régions a permis la création des Programmes de Transition Professionnelle, dont l'objectif était et demeure toujours de « rencontrer des besoins collectifs de société qui ne sont pas suffisamment rencontrés par le circuit de travail régulier » et d'engager pour une durée réduite (maximum 2 ans), des chômeurs peu qualifiés - en particulier ceux de moins de 25 ans -, des chômeurs de longue durée et des bénéficiaires du revenu d'intégration sociale ou d'une intervention financière du CPAS. Dix ans après, les Missions locales souhaitent ré-affirmer l'utilité de ces programmes et leur volonté de les continuer. Leurs pratiques se sont adaptées au contexte socio-économique actuel, et plus particulièrement aux besoins - récurrents et nouveaux - des chercheurs d'emploi bruxellois peu qualifiés.
    • SUR LE VIF: THESEE: UN PROJET DE FIL(IèRE) CONDUCTEUR POUR DEPASSER LES FOSSES, LES MURS ET LES RECOUVREMENTS : C'était ce 10 mars 2008 à 9h00, à Damprémy près de Charleroi. Le temps était maussade avec en dernière minute, une grève des trains. Et pourtant, nous y étions nombreux, Bruxellois et Wallons, travailleurs de l'insertion socioprofessionnelle. Les partenaires du comité d'accompagnement du projet Thésée1 nous attendaient, power-point à l'écran pour nous présenter leur Vade-mecum et leur Guide méthodologique « Des Filières et des Passerelles », à destination des professionnels de la formation professionnelle. Autour de la table pour participer au débat : un représentant de FOREm Formation, de Bruxelles Formation, de l'Interfédération, du Consortium de Validation des compétences, de l'Enseignement de promotion sociale, de la FeBISP, de l'IFAPME et enfin, presque comme un électron libre, en bout de table, un représentant des CPAS wallons.
    • PLAN EMPLOI JEUNES : UNE SOLUTION POUR DES BRUXELLOIS PAR DES BRUXELLOIS ? : Inutile d'épiloguer longuement : le chômage est un fléau à Bruxelles. En particulier pour les jeunes et surtout pour les moins qualifiés. En effet, les chiffres de 2006 sont clairs et sans appel. Taux de chômage des moins de 25 ans : 17,2% en Europe, 20,5% en Belgique et 35,3% à Bruxelles . Sans appel, nous vous le disions. Alors, que faire ? Espérer qu'ils décrochent un emploi en vieillissant. Rien n'est moins sûr. C'est pourquoi, la Région de Bruxelles-Capitale a décidé de prendre le taureau par les cornes. Le Ministre-Président, Monsieur Charles Piqué, et le Ministre de l'emploi, Monsieur Benoît Cerexhe, proposent un Plan pour l'emploi spécifiquement pour les jeunes bruxellois.
    • RENCONTRE: UN CARNAVAL D'IDEES RECYCLEES : Entretien avec Mateo Segers, coordinateur artistique de la Zinneke parade
    • REPORTAGE: LE CFA FAIT SON CINEMA : Il paraît que les journalistes ont toutes sortes d'avantage. Le premier est d'être invité à des événements gratuitement. Nous, les reporters de L'insertion, avons l'immense avantage d'être invité aux événements organisés par nos membres. Dernier en date : la projection des films vidéo créés par les stagiaires de la formation qualifiante d'« Animateurs en arts du spectacle » du Centre de Formation d'Animateur, le CFA.
    • ALLO BRUXELLES ? ALLO LA TERRE ? : Conduite à la carte
  • SOMMAIRE DE L'INSERTION 75 : Et voici le premier numéro de notre périodique L'insertion de l'année 2008 qui s'annonce pleine de changements...
    • DOSSIER : LES COPILOTES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, NOMMONS LES CDR, CDC ET CTA : Le point sur les Centres de Référence, les Centres de Compétences, les Centres de Technologies Avancées, les centres de validation des compétences
    • SUR LE VIF: LE DROIT A LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE : Le dernier Forum de discussion organisé en décembre 2007 par la FGTB de Bruxelles, la Centrale Culturelle Bruxelloise et Habiter Bruxelles, consacré aux politiques sociales de la ville, a cette fois permis de débattre du « droit à la formation... tout au long de la vie ! Entre contrainte et émancipation des travailleurs ». Un forum riche en tension.
    • SUR LE VIF: MOIS DE JANVIER MOROSE POUR LES SOLDES...FSE : Les versements et non-versements des soldes FSE en janvier 2008
    • RENCONTRE AVEC ACTIRIS : La Rencontre est une rubrique pour s'ouvrir à d'autres domaines, découvrir de nouveaux secteurs, élargir nos horizons. Pourtant, cette fois-ci, nous restons dans l'ISP/ESI... bruxellois de surcroît ! En effet, comment ne pas revenir sur la rencontre des opérateurs ISP et ESI avec Monsieur Eddy Courthéoux, directeur général d'Actiris et Nathalie Descheemaeker, responsable du département partenariat et réseau d'Actiris. Tous deux sont venus à l'Assemblée de travail de la FeBISP du 11 février 2008 afin d'expliquer les tenants et les aboutissants de l'Ordonnance qui réforme le partenariat entre Actiris et ses partenaires. Voici en substance les questions des membres de la FeBISP et les réponses d'Actiris.
    • REPORTAGE: LE SITE DE L'ISP ET DE L'ESI A BRUXELLES : Rumeurs et ouï-dire, cela fait déjà pas mal de temps qu'on parlait du nouveau site de la FeBISP, mais un peu comme les ovnis, tout le monde en parlait, mais peu l'avait vu. Le voici enfin, accessible à tous et à toutes, de Bruxelles à Zanzibar, tout chaud sorti des ateliers de la FeBISP : le site de l'insertion socioprofessionnelle et de l'économie sociale d'insertion à Bruxelles !
    • ALLO, BRUXELLES? ALLO, LA TERRE ? SENTIMENT D'EFFICACITE : Efficacité et bonheur, couple inséparable?