aller au contenu

SOMMAIRE DE L'INSERTION 85

Ce numéro de L'insertion est consacré au vaste sujet de l'évaluation des actions des organismes ISP et ESI et la mesure de leur impact par les organismes subsidiants. Nous avons choisi d'aborder l'évaluation lors de notre 14ème journée d'étude. Elle est également le sujet du dossier de ce numéro de L'Insertion.

Un premier "Sur le vif" se penche sur l'éco-construction à Bruxelles. Le deuxième nous apprend que JEEP n'est pas seulement un véhicule tout terrain souvent utilisé par l'armée.

Vous découvrirez également le travail de l'ASBL "APRES" destiné aux Bruxellois incarcérés ou l'ayant été. La rubrique "Allo Bruxelles, Allo la terre" offre un regard décalé sur la dette publique. Et enfin, "Le coin de l'employeur" fait le point sur les enjeux patronaux de la rentrée 2010.

 .

En ce mois de septembre, c'est la reprise après les vacances estivales. Et pour une reprise c'est une reprise...Nous sommes à une période charnière à bien des égards. Sur le plan national (ce mot a encore une portée à l'heure de la rédaction de cet édito...), les conséquences des élections du mois de juin sont en cours de construction et cela aura sans aucun doute des impacts importants à plus ou moins long terme sur l'évolution des compétences et des politiques menées en région bruxelloise.
Sur le plan régional, en ce qui concerne les secteurs qui nous occupent, l'actualité est aussi chargée.

Une nouvelle ordonnance pour l'économie sociale est en cours d'examen. Nous l'évoquons brièvement dans ce numéro, mais, vu les délais de parution, il est trop tôt pour vous faire part de son contenu détaillé et de notre point de vue sur cette proposition de réforme. Nous ne manquerons évidemment pas de suivre ce dossier de près pour vous tenir au courant de son évolution ainsi que de nos prises de position via notre site Internet et notre newsletter (qui reprendra sa parution dès ce mois de septembre).

L'actualité de cet été a aussi été marquée par le lancement du « CPP jeunes » qui veut offrir aux moins de 25 ans qui s'inscrivent chez Actiris un accompagnement rapide et personnalisé. Si nous nous sommes réjouis de cette initiative, nous avons cependant émis à plusieurs reprises des réserves sur le caractère obligatoire de cette mesure et surtout sur le manque de concertation dans sa préparation et son lancement, avec les acteurs de terrain concernés. Nous déplorons aussi qu'aucun moyen supplémentaire n'a été prévu pour accueillir en formation une partie des personnes concernées par ce dispositif. La CCFEE a émis à ce sujet un avis d'initiative dont nous faisons écho dans ce numéro. Nous ne manquerons pas, ici aussi, de suivre avec attention l'évolution de ce dispositif.

Ce dernier trimestre devrait aussi voir se finaliser les arrêtés d'application dans le cadre de la nouvelle ordonnance des Missions locales et des Werkwinkels. Evoquées lors des 20 ans des Mloc au mois de juin, ces nouvelles dispositions devraient permettre de poursuivre les missions initiales, tout en tenant compte de l'évolution du paysage institutionnel. Nous ne manquerons pas dans un prochain numéro de faire écho de ces changements, des apports qu'ils engendreront et des questions ou des difficultés que cela posera.

Enfin,  durant cette fin de l'année 2010 et en 2011, l'adaptation des OISP bruxelloises à la démarche référentielle devrait se poursuivre. Ici aussi, nous nous trouvons face à des enjeux importants, pour tendre vers une meilleure reconnaissance et une meilleure valorisation des acquis des stagiaires en formation tout en maintenant un dispositif intégré qui part des réalités des personnes susceptibles de s'inscrire dans un parcours de formation.

Nous sommes donc bien à la croisée des politiques d'accompagnement et d'emploi ! Et, au delà des évolutions, on parle de plus en plus d'évaluation. On fait plus qu'en parler puisque de manière systématique, des « contraintes évaluatives » sont imposées aux différents acteurs de ces politiques. Nous avons donc décidé de nous pencher sur cette question importante et délicate. Elle fera l'objet de notre prochaine journée d'étude programmée le 7 octobre. Elle fait aussi l'objet du dossier de ce numéro pour amorcer la réflexion sur cette thématique.

Par ailleurs vous retrouverez nos rubriques habituelles, avec les petites et les grandes nouvelles de nos secteurs. Je vous souhaite une bonne lecture de ce numéro et plein d'énergie pour aborder ce dernier trimestre de l'année.

Pierre Devleeshouwer
Directeur de la FeBISP