aller au contenu

Activités et emplacement

Les ILDE et EI ont développé une grande diversité de secteurs économiques et sont surtout présentes dans le croissant pauvre de la Région.

Chaque année de nombreux projets sont agrées en qualité d’ILDE ou EI. Aujourd’hui, ils totalisent plus de 100 projets dans les secteurs d’activités très variés. La liste des ILDE et EI est disponible via l'Administration Bruxelles Economie et Emploi

Grande variété de secteurs économiques

Les ILDE et EI peuvent développer des activités dans tous les secteurs économiques sans restriction. Actuellement, elles se concentrent sur les secteurs qui offrent des possibilités d’emploi pour les personnes peu qualifiées afin de faciliter la transition professionnelle du public-cible (voir les études annuelles de l’Observatoire bruxellois de l'Emploi sur les fonctions critiques ou les politiques pour relancer l'emploi des bruxellois). Certaines ont optés pour des activités émergeantes (ex : Permafungi et l’agriculture urbaine) ou des nouvelles professions (ex : Gammes et aides familiales). La concentration dans les services à la personne peut aussi s'expliquer par une volonté politique affirmée depuis 1999 dans Economie sociale et services de proximité.

L’activité économique est un outil pour l’insertion du public-cible, ce dernier reste libre d’opter pour un emploi dans un autre secteur d’activités que celui de l’ILDE ou l’EI. C’est pourquoi la méthodologie des ILDE et EI met en place un encadrement qui dépasse l’acquisition de compétences techniques.

Répartition dans le croissant pauvre de la Région bruxelloise

Sans surprise, les ILDE et EI sont principalement situées dans le croissant pauvre de la RBC. Elles facilitent l’accès à leurs formations aux populations fragilisées et fournissent des biens et des services pour les plus pauvres. Cette dernière mission assure une cohésion sociale indispensable mais n’est pas sans impliquer des difficultés pour leur développement économique et doit être prise en compte dans les modèles économiques des ILDE et EI.

Un maximum de services aux bruxellois

Les ILDE et EI souhaitent développer leur offre de formation et les services qu’ils fournissent aux bruxellois, en particulier les plus démunis. Dès lors, il est nécessaire de:

  1. Permettre aux ILDE et EI de se développer dans tous les secteurs économiques
  2. Prendre en compte les services et biens que les ILDE et EI fournissent aux populations les plus pauvres
  3. Faciliter l'implantation des ILDE et EI dans toute la Région bruxelloise