aller au contenu

LES OPERATEURS DE FORMATION DE BASE SE REUNISSENT EN GROUPE DE TRAVAIL (GT)

GT FOBA

La FeBISP réunit ses membres à leur demande et suite à un accord de l'assemblée générale.  Les opérateurs organisant des actions de formation de base débattent de thématiques spécifiques liées à ce type d'action.

L'article 5, § 4 du décret du 27/04/2005  précise que :
"Les opérations de formation de base pré-qualifiante (ou pré-formation) consistent en l'acquisition des pré-requis professionnels et la remise à niveau des connaissances générales nécessaires à l'exercice d'un emploi ou à la poursuite d'une formation professionnelle qualifiante. Elles consistent également en l'observation du public en situation de formation et d'apprentissage professionnel pour déceler les aptitudes physiques et intellectuelles et déterminer l'orientation professionnelle la plus favorable.
Les formations de base visent les personnes qui ne sont pas détentrices, au début de l'activité, du certificat de l'enseignement secondaire inférieur décerné par le Ministre de l'Education ou de tout autre diplôme équivalent."

LES CARACTERISTIQUES DU PUBLIC INSCRIT EN FORMATION DE BASE

La formation de base s'adresse à un public qui a été scolarisé mais présente néanmoins un faible niveau de qualification. Les OISP constatent que de plus en plus de demandeurs d'emploi ayant fréquenté :

  • L'enseignement primaire ;
  • L'enseignement de qualification professionnelle (CQ4) ;
  • L'enseignement spécialisé en Belgique sont inscrits dans le dispositif ISP.

Les compétences ne sont pas acquises une fois pour toutes, il est préférable parfois, avec ce public, de reprendre à zéro et de « refixer correctement » ses acquis. Les compétences, acquises par le passé, ont été peu ou mal assimilées, mais permettent  une remise à niveau relativement rapide, ce qui n'est pas le cas du public en alphabétisation qui n'a jamais fréquenté d'établissement scolaire.

Bien souvent, les stagiaires en formation de base vont moins vite vers l'emploi que ceux par exemple en alphabétisation. Ils recherchent le plus souvent à construire un parcours de formation et sont d'ailleurs encouragés par les opérateurs FB.

La formation de base repose sur un ensemble de compétences utiles à l'insertion socioprofessionnelle qui dépassent de loin le référentiel de la

(définissant 4 niveaux de compétences à l'oral, à l'écriture et à la lecture (langue, vocabulaire et syntaxe). Des tests et des outils complémentaires sont utilisées et permettent de sélectionner le public dans une approche globale.

LES CARACTERISTIQUES DE LA FORMATION DE BASE

Les formations de base sont soit de nature généralistes, soit ciblées sur un métier et organisées selon trois différents niveaux de formation (faible, moyen, fort).

Les opérateurs FB insistent sur l'importance de pouvoir répondre aux besoins du public au moment où il se présente, de mener leur action de formation de base dans une optique généraliste et citoyenne ; elle représente un réel levier d'action pour ce public.

La remise à niveau de connaissance générale de ce public apparaît d'autant plus nécessaire que les formations qualifiantes raccourcissent et se complexifient tout à la fois.  A savoir que la tendance générale en 2007 est à un raccourcissement de la durée des formations alors que le niveau d'exigence des employeurs augmente. Il devient donc impératif pour les stagiaires de « refixer » au préalable une série de compétences de base, de réactiver des savoirs, de développer des compétences sociales et de reprendre confiance en soi avant d'entamer une préformation ou une formation qualifiante. C'est ce que fait la formation de base.

EN 1999, LES OPERATEURS DE FORMATION DE BASE VEULENT DOUBLER LA DUREE DE LEURS FORMATIONS

Compte tenu de la demande de réadaptation du volume horaire pour les actions d'alphabétisation, les opérateurs de formation de base se positionnent par rapport à leurs actions dites "généralistes" et se rallient à la demande des opérateurs d'alphabétisation de doubler le nombre d'heures de formation et de passer de 400 à  800 heures.

Outre cette augmentation, ils demandent un réajustement du volet guidance au prorata des heures de formation. Le groupe de travail (GT) propose de renommer leurs actions de formation de base "préformation généraliste". Le public visé par cette action présente de grandes similitudes avec celui visé par l'alphabétisation.
Ces propositions sont communiquées tant à la DRISU(1) qu'à la Commission Consultative Formation Emploi Enseignement.

EN 2005, LES OISP EXPLORENT L'APPROCHE PAR COMPETENCES

Du nouveau dans les demandes de conventionnement avec Bruxelles Formation : les OISP doivent à présent définir leurs objectifs de formation en savoirs, savoir-faire et savoir-faire comportementaux. Ce langage proche de celui de l'approche par compétences n'est pas familier à tous les opérateurs.

Une journée d'échange est organisée par la FeBISP avec le concours du service de l'inspection de l'Enseignement de la Communauté française, pour les opérateurs de formation de base sur

La FeBISP interpelle les opérateurs de formation de base sur la pertinence ou non d'une telle approche dans le dispositif ISP. Chacun s'est positionné individuellement par rapport à ses pratiques pédagogiques.

POUR EN SAVOIR PLUS...

DRISU (Délégation régionale interministérielle aux solidarités urbaines) devenu le SRDU (secrétariat régional au développement urbain)