aller au contenu

LE CONSEIL DE L'ÉDUCATION ET DE LA FORMATION

La FeBISP représente ses membres au sein du Conseil de l'Education et de la Formation (CEF)

Le Conseil de l'Education et de la Formation a pour mission générique de promouvoir l'enseignement et la formation. Les discussions parlementaires préliminaires à sa création insistaient sur la nécessité de mettre en place une structure de rencontre et de collaboration entre les deux pôles présents au Conseil.

Afin de respecter les problèmes spécifiques des milieux de la formation d'une part et de l'enseignement d'autre part, le CEF fut doté de trois instances principales : la Chambre de l'Enseignement, la Chambre de la Formation et le Conseil les réunissant toutes deux. Le dialogue est néanmoins incontournable car seul le Conseil est habilité à émettre des Avis.

UN CONSEIL POUR PROMOUVOIR L'ENSEIGNEMENT ET LA FORMATION

Les missions du CEF sont les suivantes :

  • Promouvoir la formation et l'enseignement organisés ou subventionnés par la Communauté française dans le respect de l'autonomie et de la liberté pédagogique des pouvoirs organisateurs, sur base des travaux des Conseils existants.
  • Formuler des propositions relatives aux rythmes scolaires et à la répartition des vacances et des congés scolaires.
  • Étudier l'adéquation enseignement-formation-emploi ainsi que l'évolution du marché de l'emploi et des débouchés à la sortie des divers niveaux d'études et de formation.
  • Remettre des avis sur toutes les réformes fondamentales :
    • de l'enseignement, y compris les éventuelles modifications de la durée de l'obligation scolaire, sans préjudice des dispositions légales, décrétales ou réglementaires ;
    • de la formation, en ce compris la coordination des politiques des comités subrégionaux de l'emploi et de la formation.
  • Assurer la liaison avec les milieux économiques et sociaux pour la détermination d'une politique visant à rencontrer les besoins de l'enseignement et de la formation et notamment à assurer l'adéquation nécessaire au marché de l'emploi.
  • Présenter chaque année un rapport sur la situation de l'enseignement et de la formation dans la Communauté française.

UN CONSEIL DE DEUX CHAMBRES

Le Conseil est composé de représentants de l'Enseignement et de la Formation répartis en deux Chambres, l'une de l'enseignement, l'autre de la formation. Aucune tendance philosophique ou religieuse n'y dispose de la majorité.

La Chambre de l'Enseignement est composée de représentants :

  • des pouvoirs organisateurs ;
  • des organisations syndicales représentatives des enseignants ;
  • des fédérations d'associations de parents ;
  • des universités complètes ;
  • des trois institutions universitaires incomplètes de caractère non confessionnel et de caractère confessionnel ;
  • des étudiants de l'enseignement supérieur.

La Chambre de la Formation est composée des représentants d'organisations issues des champs :

  • du dialogue social :
    • organisations patronales ;
    • organisations syndicales ;
  • de l'éducation permanente via une délégation du Conseil Supérieur de l'Éducation Permanente ;
  • des opérateurs de formation professionnelle (Forem, IFAPME, formation agricole, Actiris).

LA FeBISP SIEGE AU CONSEIL DE L'EDUCATION ET DE LA FORMATION

La FeBISP siège au sein de la Chambre de la formation du CEF afin d'y représenter l'ensemble des organismes d'insertion socioprofessionnelle bruxellois. A l'instar des travaux réalisés au sein de la CCFEE, la FeBISP participe à la réflexion et l'élaboration des avis émis par cette instance.

Afin de promouvoir l'ensemble du secteur de l'insertion socioprofessionnel, la FeBISP y collabore étroitement avec l'Interfédération.

POUR EN SAVOIR PLUS