aller au contenu

L'EMPLOI DANS LE SECTEUR DE L'ISP : CADASTRE D'UN SECTEUR

Au total, 54 associations ont été répertoriées dans le cadastre pratiqué en 2005.  Elles réunissent 937 contrats dont 831 sont affectés à l'ISP.  Ceci représente 878,45 Equivalent Temps plein.  A l'exception de deux associations, toutes relèvent du champ de compétence de la sous-Commission paritaire 329.02.

REPARTITION DES OPERATEURS SELON LE TYPE

CatégoriesAssociations
Agréées CocofNon agrééesMloc
TOTAL4059
Cat 18
Cat 1 + AFT1
Cat 27
Cat 2 + AFT3
Cat 32
Cat 3 + AFT3
Cat 43
Cat 4 + AFT1
Cat 52
Cat 610
 .

La distribution générale observée est identique à celle de 2005.

NOMBRE DE CONTRATS DE TRAVAIL SELON LE TYPE D'OPERATEUR

L'enquête a permis de recenser 938 contrats de travail dont 831 sont affectés à l'ISP dans les 54 associations cadastrées.  Selon les associations, ils se répartissent comme suit ;

Total des contrats pour les associationsDontDontDontDont
Oisp agréesOisp non agrééesMlocAft
ISP + non ISP9385353328090
Seulement ISP8314722324987
 .

REPARTITION DU PERSONNEL SELON LE TYPE D'OPERATEUR

Oisp agrééesOisp non agrééesMlocAft
Temps plein3461521069
Temps partiel189187021
 .

Le nombre des très petites associations (maximum 5 contrats) a diminué passant de 5,9% à 3,7%.  En règle générale, la taille des associations s'est légèrement accrue entre 2000 et 2005.  On constate une nette augmentation de la catégorie supérieure (plus de 30 contrats).

REPARTITION DU PERSONNEL SELON LE REGIME DE TRAVAIL

Oisp agrééesOisp non agrééesMlocAft
Temps plein3461521069
Temps partiel189187021
 .

Tout comme en 2000, l'ensemble du secteur ISP, tous types d'opérateurs confondus, occupe majoritairement plus de travailleurs à temps plein qu'à temps partiel.  En 2005, 68% du personnel travaille à temps plein.  Ces contrats atteignaient 72% en l'an 2000.

REPARTITION DES CONTRATS SELON LE CARACTERE DETERMINE OU INDETERMINEREPARTITION DES CONTRATS SELON LE CARACTERE DETERMINE OU INDETERMINE

Oisp agrééesOisp non agrééesMlocAft
CDI5063321883
CDD290314
 .

Le nombre de contrats à durée déterminée est stable par rapport à 2000 (8%).  Seules les Mloc se situent un peu au-dessus de cette moyenne avec 12% de CDI contre 8% en 2000.

43 associations (soit 77%) travaillent au régime de 38 heures par semaine, soit le régime en vigueur dans la sous-Commission paritaire.   11 associations travaillent à 37h30 alors qu'une seule est à 36 heures et une autre à 35 heures par semaine.

28 associations ont une période de fermeture sur l'année dont 16 ferment en fin d'année (soit 4 ou 5 jours) alors que 12 observent une période de fermeture en été (soit environ 20 jours par an).  Seules 4 associations cumulent deux périodes de fermeture sur l'année.  20 associations n'ont pas de fermeture annuelle.

Une majorité d'associations possède un règlement de travail mais beaucoup disent avoir à le réviser prochainement.

NATIONALITE DES TRAVAILLEURS

93% des titulaires de contrats de travail dans l'ISP sont de nationalité européenne.

LIEU DE DOMICILE DES TRAVAILLEURS

 

Légende :
Wallonie
Bruxelles : 19 communes
Bxls Pér. Fr. : périphérie francophone de Bruxelles
Bxls Pér. Nl. : périphérie néerlandophone de Bruxelles
Flandre

NB. Les résultats ont été pondérés par le taux de 10% des non-réponses

 

CONTRATS ACS

En 2000, quelque 45,5%  des contrats étaient garantis par un statut d'agent contractuel subventionné (Acs).  Il sont 52,2% en 2005

REPARTITION DES CONTRATS SELON LE SEXE

 

Dans le secteur de l'ISP, les femmes sont titulaires de 58,2% des contrats.  Ce taux est quasiment identique à celui de 2005.

 

REPARTITION DES CONTRATS SELON LE SEXE ET LES CLASSES D'AGE

19-2425-2930-3435-3940-4445-4950-5455-5960-6465 er +
106991787272522372
0,010,080,110,10,090,090,060,030,010
4246162655152156
00,030,070,080,080,060,060,020,010
149315214013712310438132
1,70%11,40%18,60%17,20%16,80%15,10%12,70%4,70%1,60%0,20%
 .

Les femmes sont majoritaires dans toutes les tranches d'âge.  C'est dans les tranches d'âge les plus jeunes que la différence homme / femme est la plus significative.  A partir de 50 ans, les taux de travailleurs féminins et masculins sont presque semblables.  Cette constatation est absolument identique à la situation observée en 2000.

La proportion des plus de 45 ans est passée de 34,3% à 27%, le même phénomène d'augmentation de l'âge est constaté pour les plus de 50 et de 55 ans.  Seuls les travailleurs de plus de 60 ans sont en légère régression.  Par contre les catégories les plus jeunes sont moins représentées : en 2000, on dénombrait 55,5% de moins de 40 ans, on en dénombre 47% aujourd'hui.

 
Classe d’âge20002005
> 45 ans2734,3
> 50 ans12,519
> 55 ans5,36,5
> 60 ans2,11,8
 .

REPARTITION DES CONTRATS DANS LE SECTEUR DE L'ISP SELON LA FONCTION

 .
EchelonFonctionsNbre de contrats
C.A.%age
A / 6Directeur466%
B / 5Directeur adjoint132%
C / 5Coord. pédagogique, resp. de chantier415%
D / 5Coord. adm. ou financier334%
E / 5Coord. logistique ou technique132%
G2 / 4.2Formateur universitaire10813%
G2 / 4.2Agent de guidance et d'orientation (univ)597%
F/5-4.1-4.2Expert202%
G1 / 4.1Formateur,agent de guidance,int. social (cl. 1)22627%
H / 4.1Assistant adm. et fin. (cl.1)435%
I / 4.1Assistant logistique et techn.(cl.1)71%
J / 3Formateur classe 28310%
J / 3Agent de suivi classe 2192%
K / 3Assistant adm. et fin.(cl.2)435%
L / 3Assistant logistique et technique(cl.2)223%
M / 2Auxiliaire administratif91%
N / 2Agent d'entretien, chauffeur, magasinier223%
O / 1Technicien de surface233%
Non réponse 10%
TOTAL831100%

Les fonctions pédagogiques sont logiquement dominantes (68%).  Alors que les fonctions administratives et logistiques et techniques couvrent respectivement 15% et 12%. Les fonctions de direction regroupent 8% des contrats.
Les formateurs regroupent à eux seuls 41% du total.  C'est moins qu'en 2000 mais ici la comparaison doit être prudente.  En effet, en l'absence de description de fonction précise en 2000, les coordinateurs pédagogiques, agents de guidance et agents de suivi ont été regroupés avec les formateurs.  Ce n'est plus le cas en 2005.  Par contre, la fonction administrative semble s'être quelque peu réduite.

 
 

16% des titulaires de contrats dans le secteur sont peu ou pas qualifiés.  Un travailleur sur 5 possède le CESS, mais 63% sont diplômés au-delà de l'enseignement secondaire supérieur.  Parmi ceux-ci, 35% sont universitaires ou assimilés.  Le nombre de diplômés de l'enseignement supérieur de type court et celui des diplômés universitaires reste identique.

POUR EN SAVOIR PLUS