aller au contenu

LA FeBISP COLLABORE A LA MISE EN PLACE DU RESEAU CORAIL DE BRUXELLES FORMATION

Jusqu'en 2004, les organismes d'insertion socioprofessionnelle (OISP) complètent et renvoient par courrier les formulaires administratifs à Bruxelles Formation, qui a dans ses compétences le suivi administratif des stagiaires en formation et qui leur attribue leur statut du stagiaire. Il se charge de les encoder lui-même dans ses fichiers informatiques. Mais fin 2004, Bruxelles Formation leur demande d'encoder « en ligne » ces données administratives dans sa nouvelle base de données "Corail".

DECOUVERTE ET MISE EN PLACE DE CORAIL POUR LES OISP

La FeBISP réunit ses membres en vue d'analyser les changements d'organisation qu'occasionnent un tel encodage (facultatif jusque 2005). Un petit groupe de travailleurs « informaticiens » réfléchit aux effets indirects de ce changement de pratique pour les OISP. Les OISP n'ont pas accès aux données qu'ils ont encodé dans Corail. Or, la majorité des OISP gèrent des bases de données internes indispensables aux multiples statistiques exigées par les différents pouvoirs publics. Ils veulent donc pouvoir rester maître de leurs données et y avoir accès à tout moment. Ne pouvant se passer de leurs propres données, cet encodage s'ajoute à la charge de travail habituelle.
Comprenant que Bruxelles Formation souhaite moderniser ses outils de travail pour inventorier les présences des stagiaires et calculer les primes de formation en temps réel, ils proposent une alternative informatique respectueuse du système Corail. Les OISP renvoient à Bruxelles Formation un

qui formaliserait un autre mode d'échange informatique. Après quelques recherches de faisabilité, Bruxelles Formation conclue qu'il n'est pas compatible avec ses propres intérêts.

Début 2005, les OISP adhèrent toujours en petit nombre au réseau Corail car sur un plan déontologique, les modes d'accès ne leur semble pas offrir pas assez de garantie.  Plusieurs éléments doivent être améliorés dans les procédures de mise en oeuvre du réseau Corail, notamment par rapport au respect de la vie privée des personnes en formation :

  • Cela représente un surcroît de travail qui s'ajoute à celui effectué dans la base de données New Ibis du Réseau des Plates-formes pour l'Emploi (RPE) ;
  • L'encodage est lent ;
  • Une liste arrive par courrier qui communique l'ensemble des codes des agents relais désignés dans l'association (ce qui n'est pas le plus sûr) ;
  • L'accès est possible à partir de n'importe quel ordinateur ;
  • La formation des travailleurs n'est pas assez développée (cinq lignes suffisent à la description du cadre et des consignes sur la déontologie, le respect de la vie privée );
  • Les travailleurs sont directement en contact avec la base de données originale, il n'y a pas d'espace d'apprentissage où comprendre, faire des erreurs ;
  • Il n'y a pas d'engagement formalisé et réciproque liée à l'utilisation du réseau par les partenaires (ni par association, ni par travailleurs) ;
  • L'utilisateur ne s'engage pas formellement à respecter l'ensemble des règles déontologiques avant ou après en avoir reçu le code d'accès ;
  • Tout travailleur disposant d'un code d'accès de n'importe quelle association partenaire peut consulter le dossier de tous les stagiaires en formation chez n'importe quel opérateur partenaire de Bruxelles Formation.

LES OISP POSENT LEURS CONDITIONS AVANT D'ACCEPTER D'ADHERER AU RESEAU CORAIL

Fin 2004, les membres de la FeBISP décident en Assemblée générale de ne s'engager dans l'encodage systématique des stagiaires en formation qu'une fois que seront réglés les aspects technique et déontologique du réseau. Le point "Corail" est régulièrement mis à l'ordre du jour du Comité de concertation.

Les OISP veulent pouvoir être assurés d'utiliser une application informatique sécurisée de gestion de données, dans le respect de la loi de la protection de la vie privée, qui accroît la fiabilité et la rapidité des échanges de données. De plus, le document auquel se réfère Bruxelles Formation pour l'instruction gestion/stagiaire date du 10/01/1997 ; ils en attendent une remise à jour.

BRUXELLES FORMATION PREND EN COMPTE LES CONSTATS DES OISP

Bruxelles Formation a pour objectif que tous les OISP adhèrent au réseau dès janvier 2005. Suite aux réticences des OISP, Bruxelles Formation invite un échantillon d'OISP, représentatifs du dispositif, à s'exprimer collectivement sur leurs difficultés. Un an après, le lancement de Corail, Bruxelles Formation présente une

qui explique son application (ses fonctionnalités, la nature des informations...).

En mars 2005, la FeBISP constate une évolution positive dans la mise en place du réseau Corail. Bruxelles Formation :

  • Met à disposition des OISP un mode d'emploi de l'application (en ligne et sous version papier) ;
  • Met à jour des listes et un descriptif de l'utilisation ;
  • Prévoit une formation individuelle dans les asbl ainsi qu'un accompagnement téléphonique ;
  • Rend possible l'exportation des données (le renvoi des données encodées) via un fichier de type Excel. L'extraction de données se fait par l'opérateur (chaque fois qu'il le souhaite).
  • Soumet à la critique de la FeBISP un projet de charte.

Les points suivants restent à clarifier :

  • Les types d'accès différents ainsi que le profil utilisateur ;
  • Le renforcement de la sécurisation des accès ;
  • Les champs accessibles aux OISP ;
  • Un glossaire sur les champs proposés.

Les OISP demandent la formalisation d'un avenant à leur convention de partenariat qui précise :

  • Le cadre déontologique du réseau Corail (les règles d'usages et le profil des utilisateurs) ;
  • Son articulation avec le Réseau des Plates-forme pour l'Emploi et la base de données New IBIS (auquel Corail participe) ;
  • Le listing des champs administratifs obligatoires à encoder par l'opérateur concernant le suivi du stagiaire en formation ;
  • La différenciation entre les champs administratifs et pédagogiques (le premier volet est obligatoire, le second est facultatif) ;
  • La signature d'un avenant à leur contrat de travail pour les travailleurs recevant les codes d'accès avant la remise de leur code (procédure existant pour les agents certifiés New-Ibis).

FIN 2005, L'AG DE LA FeBISP MARQUE SON ACCORD POUR LA SIGNATURE DE LA CHARTE D'UTILISATION

Après examen de la Charte et des items proposés par Bruxelles Formation, la FeBISP invite ses membres en Assemblée générale à signer la charte émise par Bruxelles Formation nouvellement annexée à leur convention de partenariat. Le réseau Corail est adopté par les OISP.