aller au contenu

SOMMAIRE DE L'INSERTION 99

Ce numéro de L'insertion consacre son dossier à l'entrepreneuriat en Economie Sociale d'Insertion. Il vous fera découvrir une autre façon d'entreprendre et un secteur qui aurait toutes les raisons d'être soutenu car il répond aux problèmes socioéconomiques de la Région. La rubrique "Rencontre" donne la parole à Olivia P'Tito, directrice générale de Bruxelles Formation depuis juillet 2013. Si le secteur de l'ISP en général et la FeBISP en particulier la connaît bien, cette interview nous permet de nous rendre compte de la manière dont elle envisage sa nouvelle fonction. Enfin, L'insertion est allé à la rencontre d'Infor Jeunes Bruxelles, un quinquagénaire qui multiplie les projets, met l'insertion socioprofessionnelle en avant et est en voie d'agrandissement...

 .

Chers lecteurs,

Le dossier du numéro 99 de notre magazine est consacré à l'Economie Sociale d'Insertion. Il nous a semblé important de mettre le focus sur ce secteur pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, c'est un des axes de l'insertion socioprofessionnelle, porté en grande partie par des acteurs de terrain ayant une longue expérience de l'accompagnement et de la formation des travailleurs sans emploi peu qualifiés.

Ensuite, au vu de la situation de l'emploi en Région bruxelloise, dans un contexte général de pénurie, mais aussi de l'écart trop important entre le niveau de qualification des emplois disponibles et les compétences de la majorité des demandeurs d'emploi, l'Economie Sociale d'Insertion apporte concrètement, pour des centaines de personnes, des solutions tant en termes d'accès à de vrais emplois qu'en termes d'acquisition de compétences professionnelles valorisables sur le marché du travail classique.

C'est encore, et c'est de notre point de vue primordial, un secteur qui s'insère dans les principes de l'économie sociale en général en prônant et en appliquant au quotidien des valeurs de justice sociale et de solidarité.

Enfin, l'Economie Sociale d'Insertion bruxelloise devrait connaître en 2014 un important changement de son cadre législatif, via la mise en application de la nouvelle Ordonnance votée en 2012.

Le dossier de ce numéro aborde donc toutes ces questions, en alliant à la fois un volet explicatif, des témoignages de terrain et le point de vue de notre Fédération.

De manière générale, comme nous le relevions dans le précédent numéro de notre trimestriel, les questions de l'emploi, de la formation et de l'insertion devront être au cœur des débats électoraux et, surtout, du prochain programme du Gouvernement bruxellois. Dans notre mémorandum, nous prônons, entre autres, que l'économie sociale d'insertion soit un levier encore plus important de ces politiques.

Produire des biens et des services utiles aux Bruxellois, avec des travailleurs bruxellois au départ peu qualifiés, dans une dynamique d'innovation tant économique que sociale, cela fonctionne. Plus de septante associations ou entreprises d'économie sociale d'insertion le démontrent au quotidien. C'est à ces pionniers de l'impossible que nous dédions ce numéro !


Bonne lecture


Pierre Devleeshouwer
Directeur de la FeBISP asbl