aller au contenu

SOMMAIRE DE L'INSERTION 121

 .

Nouvelle classe, nouvelle école parfois, nouveau cartable pour certains, nouveaux copains et copines… Et dans la foulée, nouveau Gouvernement bruxellois et nouveau Collège de la COCOF !

La Déclaration de politique régionale (DPR), le best-seller de l’été des Bruxellois, est sorti durant le mois de juillet. Ce document constitue le premier pilier de ce Gouvernement. Celui-ci est déjà un acte politique fort puisqu’il s’intitule « Déclaration de politique générale commune au Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale et au Collège réuni de la Commission communautaire commune ». En faisant une déclaration commune entre la Région et la COCOF, les auteurs affirment une réalité bruxelloise spécifique et indépendante des autres Régions. Je ne vous en dis pas plus car tout un article vous attend sur la DPR. Notons néanmoins que plus de 30 ans après la création de la RBC, l’ancrage régional devient encore plus prégnant.
Cette déclaration n’est pas encore chiffrée et aucun budget n’y est annoncé. Nous attendons donc les décisions budgétaires qui en disent long sur les choix politiques concrets…
Pour l’instant, les différents Cabinets ministériels s’installent et le travail de transition bat son plein afin d’assurer la pérennité de l’Etat. Cependant, il faut bien admettre que la formation du pouvoir exécutif bruxellois a été très rapide. Un nouveau Gouvernement prend place, en grande partie dans la continuité du précédent. En effet, le cdH et le CD&V sont sortis tandis qu’Ecolo et Groen ont fait leur rentrée. Mis à part cela, les autres partis sont restés identiques. Nous arrivons ainsi à une coalition qui comprend PS, DéFI, Ecolo, Groen, Open VLD et one-brussels-sp.a.
Pour les matières qui nous concernent directement, nous retrouvons le PS à la Ministre-Présidence avec Rudi Vervoort, et DéFI à l’Emploi avec Bernard Clerfayt. Par contre, l‘économique est maintenant assuré par Ecolo et devient, sous Barbara Trachte, la Transition économique. Du côté du Collège de la COCOF, DéFI reste au pilotage de la Formation professionnelle, nous y retrouvons à nouveau Bernard Clerfayt et Ecolo envoie Barbara Trachte reprendre la Ministre-Présidence. Nous gardons, comme durant la précédente législature, un seul Ministre pour les deux secteurs Emploi et Formation professionnelle. Le Ministre Bernard Clerfayt sera notre principal interlocuteur pour les cinq années à venir.
Pour la Région wallonne, la formation du Gouvernement a pris plus de temps qu’en Région de Bruxelles-Capitale. La nouvelle alliance PS, Ecolo et MR est maintenant en place. La Ministre-Présidence, l’Emploi et la Formation sont dans les mains du PS avec respectivement Elio Di Rupo et Christie Morraele. Pour la Région flamande, un trio N-VA, CD & V et Open Vld a vu le jour, avec Hilde Crevits comme Ministre de l'Emploi et de l'Economie Sociale.
Au niveau du Gouvernement fédéral, l’accouchement est plus lent… et toujours en cours. Pour l’instant, les deux préformateurs viennent d'être nommés : Rudy Demotte et Geert Bourgeois.
Dès la tombée des résultats des élections fédérales, il était clair qu’allier des votes si différents entre les deux principales communautés du pays serait une tâche complexe. Les décisions prises par le Gouvernement fédéral
ont des répercussions très importantes sur les entités fédérées. C’est ainsi que nous attendons tous un compromis avec un équilibre à la belge.

Bonne rentrée à tous !

Tatiana Vanessa Vial Grösser
Directrice adjointe