aller au contenu

Manifestation du 14 mars 2013: La FeBISP veut un avenir meilleur pour tous; y compris les travailleurs sans emploi infra-qualifiés.

En tant que Fédération Bruxelloise des organismes d'Insertion Socioprofessionnelle et d'Économie Sociale d'Insertion, la FeBISP s'est joint à la manifestation du 14 mars 2013 qui dénonçait les mesures d'austérité. En Belgique comme ailleurs, elles accablent les plus pauvres et les plus vulnérables dont fait partie le public des secteurs de l'insertion socioprofessionnelle. Le rôle des associations membres de la FeBISP étant de former et d'accompagner les travailleurs sans emploi infra-qualifiés pour leur permettre de rebondir professionnellement et de décrocher un emploi de qualité.

 

Un emploi pour tous

Dans une société où l'intégration se fait par le travail, si l'objectif réel est de permettre à tout le monde de décrocher un emploi, il faut permettre à ceux qui en ont besoin de déterminer leur projet professionnel, faire le bilan de leurs acquis, déterminer les compétences à acquérir et choisir la formation adéquate pour arriver à leur objectif professionnel. Tout cela demande du temps et de la sérénité ! Deux éléments mis à mal par les politiques menées actuellement en matière d'emploi.

Enlever la pression des travailleurs sans emploi

La FeBISP demande aux autorités européennes, belges et bruxelloises d'arrêter :

  • de culpabiliser les travailleurs sans emploi en difficulté sur le marché de l'emploi ;
  • de faire des économies sur le dos de ces mêmes travailleurs sans emploi.

Une politique de l'emploi cohérente avec des moyens à la hauteur de ses ambitions

La fédération demande des mesures créatrices d'emploi couplées à des politiques d'amélioration de la mobilité ou d'accès aux équipements sociaux pour favoriser la mise à l'emploi.
Elle invite également les politiques à injecter plus de moyens dans l'accompagnement et les formations, car les places manquent et les demandes sont nombreuses !  A Bruxelles comme en Belgique et dans le reste de l'Europe, l'austérité doit cesser ! Ce n'est pas de concurrence exacerbée dont l'Europe a besoin, mais de solidarité et des politiques socioéconomiques qui prennent réellement en compte l'intérêt général !

Vous désirez plus d'infos sur les revendications de la FeBISP, contactez Alice Berger, attachée communication et relations publiques au 02 537 72 04 ou via berger@febisp.be

 
image