aller au contenu

SOMMAIRE DE L'INSERTION 88

La FeBISP fait le point sur le travail accompli en 2010, une année intense au niveau de l'activité des secteurs de l'insertion socioprofessionnelle (ISP) et de l'économie sociale d'insertion (ESI). Tous les dossiers ont fait l'objet de réflexions avec nos membres, de prises de position, de contacts et/ou de concertations avec les pouvoirs publics. Certains ont abouti, certains ont progressé, d'autres ont fait du sur-place...
Les membres de l'équipe vous racontent les moments forts de 2010 !

 .

La FeBISP se base sur certaines traditions. Celle de consacrer le dossier de notre magazine du mois de juin au rapport d'activités de l'année précédente en fait partie. Pour allier traditions et innovation, nous abordons cette année les points marquants de l'année 2010 via l'interview des membres de l'équipe. Au-delà de la forme, des dossiers très importants tant pour le secteur de l'insertion socioprofessionnelle que pour l'ESI ont été travaillés durant l'année. Nous pouvons mettre en exergue les politiques de l'emploi, via la concertation autour des Arrêtés d'application de l'Ordonnance des Missions Locales et les mesures d'accompagnements des demandeurs d'emploi avec, plus particulièrement durant cette année, l'introduction d'un CPP jeunes obligatoire en région bruxelloise ; la politique de la formation professionnelle, avec la poursuite des réflexions sur l'adoption et l'adaptation de la démarche référentielle dans le secteur de l'ISP bruxelloise et les politiques de soutien à l'économie sociale au travers de la proposition de réforme de l'Ordonnance organisant l'économie sociale d'insertion. D'autres points ont aussi fait l'objet d'une attention toute particulière et d'un travail intense. Vous les découvrirez dans ces pages et, pour ceux qui veulent avoir une vue plus complète, dans notre rapport annuel, disponible sur notre site.

Dans ce numéro deux autres sujets sont aussi proposés dans la prolongation des thématiques de 2010.
La rubrique « Sur le Vif » abordera un sujet d'actualité ou de prospective politique selon l'espace-temps où l'on se situe : nous nous interrogeons sur les conséquences de la régionalisation de l'emploi qui devrait connaître dans les prochaines semaines (les mois, les années ?) des développements importants dans le cadre du nouveau paysage institutionnel.
Toujours en lien avec l'actualité, le reportage évoquera la journée d'étude sur les problématiques jeunes organisée par le Ministre Kir dans le cadre du futur plan stratégique de formation. Nous sommes évidemment très attentifs à la situation des jeunes demandeurs d'emploi peu qualifiés qui représentent à Bruxelles une part significative des personnes inscrites chez Actiris.

Comme on le voit, les questions relatives à l'insertion socioprofessionnelle au sens large, tant sur les volets accompagnement, formation ou insertion via l'économie sociale ont été fort présentes durant l'année 2010 et le seront encore en 2011.
Il y avait, au moment des accords de législature, une volonté politique au niveau des Gouvernements régionaux et de la COCOF de faire de l'emploi et de la formation des axes prioritaires. Nous soutenons ces choix, mais nous rappelons que cela nécessite des concrétisations qui tiennent compte des réalités de terrain, qui soient élaborées pour les publics visés, en tenant compte de leurs caractéristiques et qui s'élaborent dans une réelle dynamique d'accompagnement et de soutien. Enfin, rappelons ici avec force, qu'amplifier ces politiques ne peut se faire que via une réelle concertation entre tous les acteurs et via des moyens financiers conséquents.

Nous vous souhaitons une très bonne lecture de ce numéro et aussi de très bonnes vacances.


Pierre Devleeshouwer